GÓMEZ-ACEBO & POMBO (Castellana, 216 - Planta 17, 28046 Madrid)
14 mars 2016, 19:30

Partagez-le sur:

La réalité sociale et économique a changé, et avec elle, le rôle d’un leader se doit de changer aussi, en donnant une plus grande importance à la partie émotionnelle et humaine de ses équipes. Le leader se trouve désormais plus exposé, il est donc nécessaire qu’il adopte de nouvelles formes de direction basées sur la capacité d’anticipation, sur sa capacité d’adaptation et sur sa prise de décisions rapide.

D’un autre côté, un bon leader doit avoir un engagement absolu, savoir communiquer, motiver et convaincre son équipe, d’autant plus au sein d’un environnement de travail multiculturel. Dans ce cas, le rôle du leader doit se baser sur des qualités comme la curiosité, l’humilité et l’envie pour pouvoir sortir de sa zone de confort.

En définitive, il est important que le leader considère le changement comme un phénomène positif. Ce changement influe également sur les profils recherchés pour intégrer les équipes. Tandis que dans le passé, l’expérience, les connaissances, l’organisation ou la discipline étaient valorisées, ce sont désormais d’autres compétences qui priment comme le talent, l’apprentissage, la flexibilité et l’adaptation.

Participants :

Antonio Moreno Presidente de Alstom España
Ana Gil Consejera Delegada de EDF Península Ibérica
Manrique Rodríguez Director General del Hotel InterContinental Madrid
Bruno Blanc Director Comercial Turismo de Michelin España y Portugal

Modération par :

Vivian Acosta Socia de Talengo

Organisé par :

Avec la collaboration de :
Retour haut de page