Plataforma online Zoom
21 avril 2020, 16:00

Partagez-le sur:

L’historien Yuval Noah Harari pose dans un récent article deux questions cruciales sur le monde après le coronavirus, toutes deux liées à la portée des décisions actuellement prises par les gouvernements. La première question concerne la «surveillance totalitaire et l’augmentation du pouvoir des citoyens». La seconde concerne «le nationalisme isolationniste et la solidarité mondiale». En ce sens, il convient de réfléchir à ce à quoi ressemblera le monde après le coronavirus, à la manière dont l’Europe peut regagner de la légitimité et du leadership et quelles tendances peuvent être prévues pour les futures relations sociales, économiques et politiques.

Quatrième débat en ligne du cycle #DiálogoEnCasa

Participants :

Jean-Dominique Giuliani Presidente de Fondation Robert Schuman
Emilio Ontiveros Catedrático de Economía de la Empresa y Presidente de Afi Escuela de Finanzas
Pablo Simón Politólogo y Profesor en la Universidad Carlos III de Madrid

Organisé par :

Vidéos :
Retour haut de page